Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 11:28

LEVITIQUE 20: V1-7

20.1
 L'Éternel parla à Moïse, et dit:
20.2
 Tu diras aux enfants d'Israël: Si un homme des enfants d'Israël ou des étrangers qui séjournent en Israël livre à Moloc l'un de ses enfants, il sera puni de mort: le peuple du pays le lapidera.
20.3
 Et moi, je tournerai ma face contre cet homme, et je le retrancherai du milieu de son peuple, parce qu'il a livré de ses enfants à Moloc, souillé mon sanctuaire et profané mon saint nom.
20.4
 Si le peuple du pays détourne ses regards de cet homme, qui livre de ses enfants à Moloc, et s'il ne le fait pas mourir,
20.5
 je tournerai, moi, ma face contre cet homme et contre sa famille, et je le retrancherai du milieu de son peuple, avec tous ceux qui se prostituent comme lui en se prostituant à Moloc.
20.6
 Si quelqu'un s'adresse aux morts et aux esprits, pour se prostituer après eux, je tournerai ma face contre cet homme, je le retrancherai du milieu de son peuple.
20.7
 Vous vous sanctifierez et vous serez saints, car je suis l'Éternel, votre Dieu.
Repost 0
Published by compassiondesames
commenter cet article
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 11:14

EXODE 20: V1-5

20.1
 Alors Dieu prononça toutes ces paroles, en disant:
20.2
 Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.
20.3
 Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.
20.4
 Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
20.5
 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent,



1SAMUEL 17: v31-37

17.31
Lorsqu'on eut entendu les paroles prononcées par David, on les répéta devant Saül, qui le fit chercher.
17.32
David dit à Saül: Que personne ne se décourage à cause de ce Philistin! Ton serviteur ira se battre avec lui.
17.33
Saül dit à David: Tu ne peux pas aller te battre avec ce Philistin, car tu es un enfant, et il est un homme de guerre dès sa jeunesse.
17.34
David dit à Saül: Ton serviteur faisait paître les brebis de son père. Et quand un lion ou un ours venait en enlever une du troupeau,
17.35
je courais après lui, je le frappais, et j'arrachais la brebis de sa gueule. S'il se dressait contre moi, je le saisissais par la gorge, je le frappais, et je le tuais.
17.36
C'est ainsi que ton serviteur a terrassé le lion et l'ours, et il en sera du Philistin, de cet incirconcis, comme de l'un d'eux, car il a insulté l'armée du Dieu vivant.
17.37
David dit encore: L'Éternel, qui m'a délivré de la griffe du lion et de la patte de l'ours, me délivrera aussi de la main de ce Philistin. Et Saül dit à David: Va, et que l'Éternel soit avec toi!




Repost 0
Published by compassiondesames - dans MÉDITATION DU JOUR
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 11:09

Psaumes 35

 

Eternel ! défends - moi contre mes adversaires,

Combats ceux qui me combattent!

Saisis le petit bouclier et le grand bouclier,

Et lève - toi pour me secourir !

Brandis la lance et le javelot contre mes persécuteurs !

Dis à mon âme: je suis ton salut !

Qu'ils soient honteux et confus,

ceux qui en veulent à ma vie !

Qu'ils reculent et rougissent, ceux qui méditent ma perte !

Qu'ils soient comme la balle emportée par le vent,

Et que l'ange de l' Eternel les chasse !

 

      Copy-of-mel.jpg

Repost 0
Published by compassiondesames - dans HALTE A LA SORCELLERIE
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 10:59

Josué 1 : 8-9

 

 

 

  bible_segond_21.jpgQue ce livre de la loi s'éloigne point de de sa bouche,

médite- le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout

ce qui y est écrit, car c'est alors que tu auras du succès,

dans tes entreprises,

C'est alors que tu réussiras,

Ne t' ai je pas donné cet ordre:

Fortifie toi et prends courage?

Ne t'effraie point, et ne t'épouvante point, car

l'Eternel, ton Dieu, est avant toi dans tout ce 

que tu entreprendras.

Repost 0
Published by compassiondesames - dans MÉDITATION DU JOUR
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 10:49

Entretien

 

Vous luttez contre la sorcellerie depuis plusieurs moments maintenant, mais on constate qu’il y des gens qui sont sorciers non pas de leur propre vouloir, mais qui ont été initiés, est-ce leur faute ?
C’est vrai que des gens ont été initié contre leur gré et d’autre sont nés avec. Mais ce qu’il faut savoir, c’est qu’en matière de sorcellerie, on parle de meurtre et c’est déjà grave. Une âme qui sait qu’elle a des aptitudes à faire du mal doit impérativement voir un homme de dieu pour qu’il soit délivré. Sinon, c’est dire qu’il se complait dans cette situation et ne veux pas guérir, parce que je le dis, la sorcellerie est une grave maladie.
Existe-t-il une sorcellerie positive ?
Ceux qui parlent de sorcellerie positive ne savent pas de quoi il s’agit. La sorcellerie est négative. Il faut la combattre fermement. Qu’est ce que c’est ? L’art de la destruction, de la nuisance, ou si vous voulez des mangeurs d’âmes. Ils sont contre le développement. Je vais vous faire une confidence, savez-vous qu’Abidjan, il existe des vampires ? En zone 4 et à la 7e tranche, quand j’y suis, il m’arrive de les poursuivre et de les faire fondre avec de l’huile d’olive. La sorcellerie, c’est négative.
Qu’attendez-vous des autorités ?
Je me suis mis au service des populations pour lutter contre la sorcellerie. Je voudrais dire aux autorités que la sorcellerie existe bel et bien. Je sais qu’ils en sont conscients. Il faut que l’Etat pense à créer une brigade anti-sorcellerie pour lutter contre ce mal qui sévit dans nos campagnes à l’instar des brigades de salubrité et autre.
Le mandat
Repost 0
Published by compassiondesames - dans ACTUALITE
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 10:26
Photo-0036
Elle défie le prophète et meurt
Après sa première vague d’évangélisation et de destruction des oeuvres de la   sorcellerie et de la  délinquance spirituelle, ‘’le Ministère de la Compassion des Ames’’ dirigé par le prophète Joèl Krasso, a entamé une seconde mission dans la même zone. Cette fois ce fut Gnago I, dans la sous-préfecture de Sago, dans le département de Sassandra à quelques 75 kilomètres.
Gnago I, petit village à quelques 11.000 âmes, c’est ce village qui nous accueille ce dimanche 8 juillet 2012. Un espace est aménagé devant le domicile de celui à qui les villageois on fait venir spécialement d’Abidjan pour s’attaquer aux sorciers de leur village. Un village dont le bitume, l’électricité, l’eau courante, la réussite de l’élite reste toujours un rêve pour ces personnes. Le jour d’après, à 90 ans révolus, une femme âgée se déplaçant difficilement vient sur la place de confession et commence à converser avec l’homme de Dieu. ‘’Pourquoi tu es venue me voir ?’’  demande le prophète. L’octogénaire qui se nomme Bodoua Zarabo Lucie raconte dans un franc parlé local sa présence. « Je suis sorcière. N’ai-je pas le droit de l’être ? Je fais partie des ‘’Zirignons’’ (propriétaires terriens). Mon père était celui-là même qui benissait les matérielles des travaux champêtres, chaque matin avant le départ de tous les cultivateurs. Notre part de récoltes était une obligation pour tout habitant de ce village. Mais voilà, depuis que mon père est mort, tout c’est arrêté. Je suis comme la risée du village. Personne ne ma consulte. Ma présence dans une assemblée est pareille à mon absence. N’ai-je pas le droit d’être sorcière. A ce jour, j’ai mangé 125 âmes ». L’homme de dieu reconnait le préjudice fait à la vieille dame, mais la verbalise en lui disant que cela ne la permettait pas de manger des âmes. Séance tenante, il ordonne à l’assemblée de faire une quête pour demander pardon à la vieille pour l’injustice faite à elle. 41.510 Fcfa sont recueillis et donner sitôt donner à l’octogénaire. L’acte fort de ce moment viendra de la renonciation de la vieille dame de plus s’adonner à la sorcellerie. Elle prend de l’huile d’olive et se met à jurer dans une sorte de libation. « Je prends le sol, les hommes, et Dieu à témoin de ne plus jamais retourner à la sorcellerie. Si je venais à rompre mon vœu, c'est-à-dire manger une âme humaine, que moi Bodoua Zarabo Lucie, je  m’enfle et que je meurs ensuite ». Ensuite vient la réconciliation entre elle et les villageois, elle est portée en triomphe jusqu'à son domicile. Deux jours plus tard, la vieille fait appel urgemment à l’homme de Dieu. Celui-ci refuse de venir à la rencontre de l’octogénaire mais lui donne rendez-vous sur la place de confession. Cette fois, la vieille dame ne peut plus se déplacer. Elle est transportée à l’aide d’un charriot. Stupeur dans la foule. La vieille dame a commencé sa mue. Elle s’enfle et est méconnaissable. « Qu’as-tu fait? » demande le guide spirituel. La vieille dame commence son intervention par un trébuchement mais arrive à se faire entendre. « Hier, dans la soirée, j’étais à mon domicile. Je voulais manger un peu d’attiéké, juste à ce moment et mystiquement, j’ai inhalé l’odeur d’une âme que des sorciers allaient manger. L’envie d’y goutter a été plus fort que moi, alors, je leur ai ordonné de m’en donner, ce qu’ils firent. Et aujourd’hui, je m’enfle. Je sais que j’ai manqué à ma parole, mais je vous promets que cela n’arrivera plus. Priez pour moi pour que je retrouve mon état normal ». Le prophète de lui dire qu’il ne pouvait plus rien faire. « À présent ton sort est dans les mains de Dieu. Tu as rompu ton engagement vis-à-vis du seigneur, c’est le seul qui puisse t’aider. Tu as voulu me défier. Si jamais tu ne t’enflais pas, tu allais croire que ton vœu n’était qu’un jeu et tu allais dire à tout le monde que malgré ton vœu tu as mangé une âme et rien ne s’est passé. On ne plaisante pas avec Dieu». Sur ce, la vieille dame est raccompagnée chez elle. Son mal s’empira, elle s’enfla et mourut 2 jours après.  
« J’ai préféré rendre mon frère ‘’binguiste’’ fou au lieu de livrer son âme à ma confrérie »
Dapleu N’guessan, est âgé de 35 ans. Mécanicien, il a avoué sa sorcellerie sur la place publique à l’instar de la vieille octogénaire. Pour lui, il a été initié. « J’avais 15 ans quand j’ai été initié. Un jour d’école, je suis revenu à la maison et la vieille Lucie m’a offert de la viande d’agouti 3 à 4 fois et j’ai succombé. C’est bien plus tard que j’ai su que c’était de la viande de l’homme, d’où mon initiation ». L’homme avoue que son ancien prénom  est pour quelque chose dans son initiation. Gnaba, que lui aurait donné sa mère est le nom  de son arrière grand père, grand sorcier. Et, c’est pour immortaliser ce nom et cette dynastie de sorcellerie qu’il a été initié. L’homme commence à raconter son histoire effrayante et horrifiante. « Dans notre confrérie, nous étions 7. Pour être à la hauteur de mes frères sorciers, il me fallait m’acquitter d’un rite sacré en matière de sorcellerie, c'est-à-dire, donner en sacrifice des parents. C’est ainsi qu’en 2005, j’ai donné mon premier fils, un mort née ayant 7 mois. En 2009, après les 9 mois de ma femme, j’ai été obligé de donner mon enfant. Après quoi, notre cheftaine est venu me voir à domicile et m’a dit qu’elle voulait que je fasse un gros sacrifice pour elle. Le sacrifice consistait à exécuter mon frère vivant en Italie. Elle m’a raconté, qu’elle reçu une commande depuis le Burkina Faso, et que par ce moyen j’allais avoir plus de pouvoir. J’ai refusé catégoriquement. Mais, elle m’a signifié que si je ne voulais pas, elle-même se chargerai de cette mission. Comment faire ? Comme le dit l’expression, un tien vaut mieux que deux. Je me suis rendu en Italie mystiquement. Je l’ai vue passant par une rue, et je l’ai hélé plusieurs fois. En réalité, mon acte était de pertuber son esprit, ce qui se produisit. Il devient « fou ». Ma patronne s’irrita, parce que, les sorciers ne mangent que des âmes saines d’esprits. On abandonna toutes tentatives de meurtres vis-à-vis de mon frère. Mais hélas, c’est au prix de la folie qu’il eut son salut. Aujourd’hui, il erre à Abidjan sans savoir ce qu’il fait. Je regrette et je mets ma vie entre les mains du Seigneur.  Depuis mon désenvoutement, je dors bien, je n’ai plus de visite en nocturne, je vie tranquillement, mon seul regret est l’acte que j’ai posé vis-à-vis de mon frère. J’espère que lorsqu’il viendra au village, le prophète pourra le délivrer ».
Des adolescentes sorcières avec des actes impensables…
Elle se nomme Daiena Gbéké, âgée de 12ans en classe de Cm. Elle nous explique son initiation. « A mon retour de l’école, ma grande maire m’a offert une viande, c’est plus tard que j’ai su que c’était de la viande humaine. Après que j’ai bien mangé, nous avons effectué un voyage, un voyage mystique. J’ai été envoyé dans une ville. Cette ville sera bientôt ma cité. En effet, cette ville est la cité ou les sorciers se retrouvent pour manger, et comme vous pouvez l’imaginer, nous notre nourriture, c’est la chair humaine. Mais, quand le prophète est rentré dans notre village, je ne sais pas pourquoi, mais suis venu seul le rencontrer et il m’a enfin délivré ». L’histoire la plus effroyable viendra de Kragbé Akoussa Denise, à peine 13 ans, elle nous raconte son forfait. « J’ai été initié par la vielle Abô. Du riz avec de la viande bien cuisinée ont été mis à ma disposition. Dès que j’ai fini de manger, ma première mission a commencé. Celui d’aller tuer son fils. Ce dernier, je l’ai transformé en agouti. On l’a égorgé et on l’a mangé. Notre deuxième victime a été la petite sœur de ma mère. Elle, je l’ai transformé en un animal et nous l’avons aussi mangé ». Le clos de son histoire viendra du fait qu’elle avouera qu’elle serait sortir avec plusieurs femmes du village. « Je suis sorti avec 18 femmes. Des veuves en passant par des jeunes filles. Autant elles sont jolies, autant elles m’attirent. Pour les veuves, je me transforme généralement en leur mari mort, et le tour est joué quelque soit la femme elle succombe, au petit matin, elle oublie tout. Pour les jeunes filles, je me transforme à leur amant et nous faisons l’amour. Elles aussi, au petit matin, elles oublient tout ce qui c’est passé la veille.
Après ces nombreux témoignages,  le guide spirituel est invité à Zégoboué, dans la s/p de Sago dans le département de Sago, à environ 80 kilomètres de Sassandra. A son arrivée dans ce petit village, toute la notabilité à savoir le doyen d’âge, le propriétaire terrien, président de l’église, le catéchiste doyen d’âge de la région, est présente à la tête le chef du village, M. Toukrou Papa Pierre Justin. Il explique le mal du village. « Nous sommes majoritairement des planteurs dans ce village. Lors des récoltes, chaque cultivateur se retrouve avec des millions. Mais voilà, on ne peut rien réaliser. Des que l’argent entre dans le village, il disparait. Regardez par exemple, aucune maison en dure, alors que on a rien à envier de ceux qui sont en ville ». Le décor est planté et la clé du village est remise symboliquement à l’homme de dieu pour qu’il commence son job, celui de dénicher les sorciers. Dans son discours d’introduction, le prophète recommande gentiment à tous les sorciers de se rendre au soir avant le lendemain matin, sinon il allait démasquer tous les sorciers sur la place publique. Au soir, surprise, les premiers sorciers viennent se rendre de leur propre chef.
Le président de l’église à ‘’cadenacio’’ le village
A peine 19 heures ce samedi matin qu’après les recommandations de l’homme de Dieu que deux personnes se précipitent à la porte de ce dernier. Stupéfaction, ce sont Kouabo Gnawa Gutenberg, président de l’église et propriétaire terrien et Zekou Baba Pierre, catéchiste, doyen d’âge de la région. Le premier se débat et finit par reconnaitre son appartenance à la sorcellerie. Le prophète avoue avoir reçu une révélation dans laquelle un cadenas serait implanté dans le village. Apres plusieurs, échanges avec le sorcier, celui-ci avoue qu’effectivement il a enterré un cadenas. Au lendemain, dans la pénombre de la nuit, aux environs de 4 heures, le sorcier est entrain de creuser un trou, non loin de lui se trouve le prophète. L’homme creuse et tout à coup, le prophète l’interrompt et lui demande de continuer avec la main, ce qu’il fit. Au bout d’un moment, l’homme ressort avec un cadenas, sur chaque face du cadenas, un cauris y est scotché solidement. Et l’homme d’expliquer le sens de ce cadenas. « J’ai enfermé notre village dans ce cadenas. Je suis contre le développement et la réussite des gens du village. Aussi, j’ai enterré ce cadenas sous la place de réunion pour ne pas que le chef du village me contredise. Il doit m’acquiescer dans tout ce que je dis et je fais. Le marché doit rester en l’état ». C’est sur ses aveux que nous avons quitté ce village ce dimanche.

Le Mandat

Repost 0
Published by compassiondesames - dans ACTUALITE
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 12:28

Il se dit iman et fondateur dela mosquée de Zégréboué village situé dans le bas- Sassandra. Epinglé par le prophète, il avoue avoir tué 160 personnes et avoir enterré les diplômes et intelligences des villageois sous un rocher dans le but de freiner leur prospérité. Il se nomme D. M. Le-rocher.JPG

 

Repost 0
Published by compassiondesames - dans ACTUALITE
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 12:17

Né avec la sorcellerie, le responsable d'une église du bas- Sassandra B. P , démasqué est passé aux aveux. C'était d'une lors d'une croisade d'évangélisation à Zégréboué, initiée par le prophète Krasso. Ses aveux sont renversants:" Je suis né avec la sorcellerie. J' ai tué 70 personnes avec mon dragon que j'entretiens avec du sang humain. Mais quand je ne pas ,c'est mon sang qu'il succe. Il faut préciser que j'ai été à Rome en 2000."

 

Les aveux publics du sorcier. Il raconte tout ce qu'il a fait  de grave dansle village.aveux-publiques1.jpg

Repost 0
Published by compassiondesames
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 11:55

Né avec la sorcellerie, le responsable d'une église du bas- Sassandra B. P , démasqué est passé aux aveux. C'était d'une lors d'une croisade d'évangélisation à Zégréboué, initiée par le prophète Krasso. Ses aveux sont renversants:" Je suis né avec la sorcellerie. J' ai tué 70 personnes avec mon dragon que j'entretiens avec du sang humain. Mais quand je ne pas ,c'est mon sang qu'il succe. Il faut préciser que j'ai été à Rome en 2000."

 

les-effets-du-dragon2.jpg

 

Voici les effets du dragon sur son corps quand il ne trouve pas d'âmes à donner en sacrifice. Le dragon succe son sang.

 

les-effets-du-dragon-sur-son-corp.JPG

Repost 0
Published by compassiondesames - dans ACTUALITE
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 11:18

Son nom k. D, est propriétaire terrien, l'un des notables du chef du tribunal  coutumier de Zégréboué village situé dans le bas Sassandra. Il est aussi le président de l'église cathlique de Zégréboué. Malheureusement, ce dernier est sorcier. Après avoir été démasqué par le prophète Krasso, K. D a voulu éliminé l' l'homme de Dieu en tirant mystiquement sur lui. Dieu étant le bouclier du prophète, il  a anéanti les forces mystiques du sieur K. D.  Aprèssa tentative, le sorcier est passé aux aveux: "J'ai acheté mon cadenas à 400000f avec un béninois dans le but de régner sur le village après avoir anéanti le chef. Je voulais le paralyser et prendre sa place. Aussi, j'ai bloqué le projet de construction du dispensaire et j'ai l'école en ruine et également le marché. En conclusion le cadenas que j'ai est l'objet qui empêche la prospérité des jeunes du village.J ' ai tué 60 personnes." VOIR LES PHOTOS.

 

Le prophète Joel Krasso, à droite, demande qu'on présente le cadenas.

 

DSCF0702.JPG

 

DSCF0696.JPG

 

Le cadenas sorti de terre par le son propriétaire. Il était enterré au centre du préau du village.

 

le-cadenas.JPG

Repost 0
Published by compassiondesames
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de compassiondesames
  • Le blog de compassiondesames
  • : Confédération de lutte contre la délinquance et les crimes spirituels
  • Contact

Recherche

Liens